Transformation Agile à l’échelle

Bénéficiez des apports de l’agilité à l’échelle de toute votre organisation.

Certaines transformations nécessitent absolument un point de vue et un accompagnement extérieurs, tant les enjeux sont importants, le sujet complexe et qu’il n’est pas envisageable de rater ce changement clé pour rester dans la compétition face à ses concurrents.

SAFe, LeSS, Spotify, … autant de pratiques d’agilité à l’échelle existantes, mais laquelle est une bonne source d’inspiration et adaptée au contexte de mon organisation, pour mettre à l’échelle mes activités ? Nos consultants en transformation, certifiés SAFe, Scrum, en coaching agile et comportemental, définissent un modèle d’agilité à l’échelle et l’implémentent au sein de vos équipes DSI et Métiers.

novencia vous accompagne pour relever les défis suivants :

  • Modèle opérationnel : Capitaliser sur les pratiques Agile en place pour définir un mode de fonctionnement cross-équipes centré sur les produits et incluant les Directions métiers
  • Gouvernance : Construire un réseau gouverné transverse à l’organisation
  • Maîtrise de la valeur : Suivre la valeur délivrée et industrialiser la méthodologie de priorisation
  • Maîtrise du delivery cross applicatif : Anticiper, séquencer et piloter les interdépendances
  • Collaboration élargie : Assurer une compréhension et un alignement de tous et à chaque instant
Guillaume Latimier
Guillaume Latimier
Directeur de la BL Product
Précédent
Suivant

Tom Gilb. C’est le nom à retenir lorsque l’on parle d’agilité. Mais Gilb n’a rien d’un acrobate. C’est un ingénieur américain, précurseur des méthodes agiles.

Sa maxime : « Si vous avez besoin de quantifier quelque chose, il existe toujours une manière de le faire qui est préférable à ne pas le quantifier du tout ».

La méthode Agile serait d’abord la méthode Evo, que l’ingénieur publiait en 1976. Rendue publique pour la première fois en 1988 dans son livre « Principes de gestion de l’ingénierie logicielle », puis sous le nom de « Evolutionary développement », il faudra attendre 2001 pour que cette méthode devienne « Agile » et soit démocratisée. Le début de ce nouveau millénaire avait réuni dix-sept figures éminentes du développement logiciel pour débattre d’un thème unificateur de leurs méthodes respectives. Dans ces rangs, se tenaient des visages connus comme (inventeur du Wiki via WikiWikiWeb), Kent Beck (père de l’extrême programming), ou encore Jeff Sutherland (créateur et promoteur de Scrum).

De cette réunion émerge le célèbre Manifeste Agile, considéré comme la définition canonique de valeurs de la méthode Agile et de ses principes sous-jacents. Elle est devenue la méthode de référence pour construire des produits digitaux

Effet de mode ? Nul le sait ! Mais passer à côté pourrait s’avérer risqué.

En savoir plus !