Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

GDPR : Comment passer à l’action ?

À partir du 25 mai 2018, ce sera aux entreprises qu’incombera la responsabilité de la manipulation des informations, depuis la localisation des données sensibles sur le réseau jusqu’à la gestion des accès, le stockage et la sécurité.

Lors du colloque « GDPR, une bombe à retardement ? »  organisé par NOVENCIA qui s’est tenu le 2 mars dernier à la Maison de la Chimie, l’ensemble des experts présents se sont accordés sur le fait que c’est le taux d’exposition d’une entreprise ou d’une organisation aux données personnelles qui va déterminer son degré de mise en conformité. C’est à dire, plus une entreprise est exposée aux données personnelles, plus son niveau de risque est élevé.

À un an de la mise en conformité, comment se préparer ?

Garder la tête froide, se mettre en ordre de marche et envisager le nouveau règlement comme une opportunité. Celle de remettre la confiance au cœur de la relation qu’entretient l’entreprise et l’utilisateur, son client ! Un autre point sur lequel s’accordent les experts.

 

Afin de maintenir la conformité dans le temps, la mise en œuvre du GDPR s’accompagne inévitablement d’un programme de conduite du changement, de sensibilisation et de formation de l’ensemble des responsables Métiers et IT, en interaction avec des domaines clients, sur ce texte et ses enjeux. Sans cela, il est impossible de garantir dans le temps une conformité de l’entreprise.

De plus, au-delà du seul aspect réglementaire, la mise en conformité GDPR doit aussi être vue comme une opportunité d’une part de garder la confiance de ses clients mais également de donner plus de valeur aux données de l’entreprise, en assurant une bonne gouvernance de celles-ci.

C’est pourquoi chez Novencia, nous préconisons une démarche qui intègre les aspects IT et juridiques

Sur le sujet

RGPD, un an après : du retard à l’allumage !
RGPD : La CNIL va se montrer plus « ferme »
RGPD et start-up : un an après où en sont-elles ?
GDPR : la CNIL dresse le premier bilan