Oracle remet le code d’OpenOffice.org à Apache

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Oracle remet le code d’OpenOffice.org à Apache

On savait qu’Oracle avait décidé de remettre la suite bureautique Open Office dans la communauté Open Source, mais on ignorait encore, jusqu’à mercredi, à qui l’éditeur donnerait le projet. C’est la Fondation Apache qui la récupère. Les supporters de Libre Office, le projet de Document Fondation, se dit ouvert à un rapprochement, mais émet quelques réserves.

Mettant fin aux spéculations sur le sort d’OpenOffice.org, Oracle a annoncé soudainement il y a deux jours qu’il transférait à la fondation Apache le code de la suite de productivité Open Source. En avril dernier, l’éditeur avait indiqué qu’il ne vendrait plus de version commerciale du logiciel, et décidé d’en refaire un projet communautaire.

Luke Kowalski, vice-président chez Oracle pour le groupe Corporate Architecture, estime qu’en « faisant don » d’OpenOffice.org à Apache, cela donne au logiciel une infrastructure mature, ouverte et bien établie pour poursuivre sa route. « Le modèle d’Apache Software Foundation [ASF] rend possible la collaboration entre des contributeurs individuels et professionnels autour du développement d’un produit Open Source », a-t-il précisé dans un communiqué.

 

IBM soutiendra le projet

 

La suite OpenOffice.org évoluera au sein du programme incubateur pour les logiciels Open Source de l’ASF. Cette transmission témoigne de la capacité de la fondation à incuber avec succès des projets particulièrement bien établis tels que Apache SpamAssassin et Apache Subversion, a déclaré de son côté Jim Jagielski, président de l’ASF. Ce dernier a été proposé comme mentor pour le projet.

IBM, dont la suite Symphony repose sur OpenOffice, a déclaré de son côté qu’il soutiendrait fortement ce processus d’incubation. Lorsqu’Oracle avait annoncé qu’il prévoyait de ne plus gérer OpenOffice.org de façon active et de transférer le projet à la communauté, il n’avait pas encore révélé à qui celui-ci reviendrait.

L’éditeur a acquis la suite bureautique avec le rachat de Sun Microsystèmes. Pendant une brève période, il en a vendu une version commerciale, sous le nom Oracle Open Office. Il avait également annoncé un produit associé, Oracle Cloud Office. Mais le groupe de Larry Ellison a finalement décidé d’en rester là, vraisemblablement en raison d’un manque d’intérêt de ses clients pour le produit.

 

LibreOffice est ouvert à un rapprochement

 

Au cours de l’année dernière, Oracle s’était brouillé avec les membres de la communauté OpenOffice.org, certains d’entre eux décidant alors de bifurquer et de mener leur propre projet, baptisé LibreOffice, en créant pour le faire la Document Foundation. Cette dernière a salué l’initiative d’Oracle dans un billet de blog ce mercredi, en y mettant tout de même quelques réserves. « C’est intéressant de voir certaines fonctions clés livrées sous une forme qui permet de les inclure dans LibreOffice. »

La Document Foundation serait favorable à une réunification des projets OpenOffice.org et LibreOffice dans une unique communauté, après le départ d’Oracle. « Mais ce processus ne sera pas automatique », prévient-elle. Oracle avance sans doute de bonne foi, poursuit-elle mais ne semble pas vouloir atteindre directement cet objectif. « La communauté Apache, que nous respectons énormément, a des attentes et des normes très différentes (licences, membres, etc.) de celles des projets OpenOffice.org et LibreOffice ».

 

IDG News Service / MG
Source: Le monde informatique.fr

En réagissant à cet article, vous nous permettez d'affiner les contenus que nous publions ici !

  • Awesome (0)
  • Interesting (0)
  • Useful (0)
  • Boring (0)
  • Sucks (0)

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager via

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook