No-Code : L’essentiel quand on démarre est de choisir le bon outil

No-Code : L’essentiel quand on démarre est de choisir le bon outil

Si les outils no-code ont l’avantage principal de réduire le time-to-market, il est possible aussi de perdre du temps et de l’argent sur la réalisation de votre produit. Sur la plupart des outils  il est impossible d’exporter son projet vers un autre outil no-code. Si vous faites le mauvais choix, vous devrez donc probablement repartir d’une page blanche (ou au mieux d’un template proposé par votre nouvel outil).

Avant de démarrer, il est donc impératif de réaliser un cadrage de votre projet ainsi qu’un benchmark, afin d’identifier le ou les outils qui vous permettra(ont) d’aller au bout de votre projet.

1- La puissance et fonctionnalités nécessaires

Quel est votre projet ? De quelles fonctionnalités avez-vous besoin ? Avez-vous besoin d’un outil complet (type Bubble ou Webflow), ou plutôt d’un outil spécifique pour un besoin bien particulier (Airtable, Stripe, Zapier, MailChimp, …) ?

L’erreur à ne pas faire est de partir sur l’outil le plus complet, en se disant qu’il répondra forcément à vos besoins. Certes, il répondra à vos besoins, mais vous passerez du temps à vous former, à comprendre le fonctionnement, alors que vous auriez pu partir sur un outil spécifique qui propose uniquement LA fonctionnalité dont vous avez besoin.

2- La facilité d’utilisation de l’outil

Quel est votre niveau de compétences sur la prise en main d’un nouvel outil ? Avez-vous du temps à consacrer à vous former ou au contraire, votre temps est-il compté et vous souhaitez plutôt un outil qui soit rapide à prendre en main ?

Là encore, vous avez deux types d’outils :

  • les outils simples et facile d’utilisation (quelques heures/jours max pour être à l’aise) , qui proposent par exemple de l’onboarding directement accessible. L’utilisateur est donc guidé dès sa première utilisation et il découvre les différentes fonctionnalités ainsi que des conseils d’usage au fil de l’eau.
  • les outils plus complexes qui nécessitent un temps de formation et de prise en main à prévoir.


3- L’aide mise à disposition

Lors du choix de votre outil, tenez compte également de la communauté qui existe autour et des bonnes pratiques. En cas de besoin, vous allez nécessairement faire appel à ces communautés. Elles doivent donc être réactives, mais aussi constitué d’experts.

Si vous partez sur un outil trop récent et trop peu utilisé, vous rencontrerez des difficultés à trouver des réponses à vos questions.

Faites de la veille sur les différentes communautés existantes en tenant compte de leur taille mais aussi de leur (ré)activité.

4- La flexibilité proposée de l’outil

Certains outils proposent d’ajouter du code. On ne parle alors plus de “no-code” mais de “low-code”. En fonction de vos besoins et vos compétences, il peut être intéressant de privilégier ce type d’outil pour bénéficier d’une plus grande flexibilité dans la réalisation de votre projet. Cela peut être tant au niveau du design – par exemple, Weebly permet d’ajouter du code HTML/CSS/Javascript pour les utilisateurs plus avancés – qu’au niveau de l’automatisation de process – l’outil 2OS de Fortia propose par exemple deux éditeurs de workflow : un mode simplifié et un mode avancé, qui permet directement de coder ses règles métiers.

Les autres critères à prendre en compte

  • le budget que vous souhaitez allouer à votre projet.
  • la pérennité de l’éditeur qui propose l’outil. Etant donné, que le no-code est une tendance qui ne va cesser de croitre dans les prochaines années, attendez-vous à l’arrivée de nombreux nouveaux outils sur le marché. Mais attention à choisir un éditeur qui soit stable financièrement et qui ait assez de ressource pour faire évoluer son outil.
  • la scalabilité : en fonction de vos besoins, vous aurez peut être nécessité à scaler votre application. Vous pouvez vérifier si l’éditeur de l’outil propose des offres qui permettent de scaler votre projet, en fonction par exemple, du nombre de requêtes, du nombre de visiteurs, …

En réagissant à cet article, vous nous permettez d'affiner les contenus que nous publions ici !

  • Awesome (2)
  • Useful (1)
  • Interesting (0)
  • Boring (0)
  • Sucks (0)

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager via

Ces articles peuvent également vous intéresser