Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Machine learning, JavaScript : développeurs, à vous de jouer !

Dans un environnent technologique en perpétuelle mutation, les développeurs ont la nécessaire obligation de renforcer leur portefeuille de compétences. Communauté de passionnés et d’autodidactes, ils sont bien décidés à partir à la conquête de nouveaux territoires : ceux de l’apprentissage automatique et de la science des données. Une tendance que révèle un rapport de Developer Economics*.

 

Ruée sur l’intelligence artificielle !

Conduite autonome, vision par ordinateur, traitement du langage naturel, diagnostic médical…

Dans un monde technologique qui va de plus en plus vite, les récents progrès en matière d’apprentissage en profondeur poussent les développeurs à acquérir de nouvelles compétences. Ce qui ne devrait pas poser de problème à une communauté de passionnés puisque selon une étude publiée en 2018 par CodinGame, pour 85% des développeurs français, l’apprentissage continu est une préoccupation permanente.

C’est pourquoi, maîtriser la donnée, est l’une des compétences clés que les développeurs souhaitent acquérir en 2019. Dans un récent rapport d’enquête publié par Developer Economics, près de 45% des répondants souhaitent donc apprendre ou améliorer leurs compétences en machine learning / science des données, 22 % sont intéressés par des compétences en ingénierie de données (ETL, data warehousing, etc.) suivi par des compétences en conception d’interfaces utilisateur / UI design (33%).

Le troisième besoin le plus important exprimé en compétence concerne les développements cloud-native de conteneurs et microservices pour 25 % des répondants. Ensuite, viennent le management de projet et le DevOps avec respectivement 24 % et 23 % des développeurs qui souhaitent acquérir ou améliorer ces compétences.

Quels sont les compétences que les développeurs veulent apprendre ou améliorer en 2019 ? - Graphique

Quelles langue veulent parler les développeurs ?

JavaScript prend la tête du palmarès des langages de programmation que les développeurs veulent maîtriser. Mener à bien des projet Web, IoT et Cloud leur permet de rester dans la tendance du marché.

« JavaScript reste le langage de programmation le plus populaire : il a franchi la ligne symbolique des dix millions de développeurs. De plus, la communauté JavaScript se développe rapidement. Trois millions de développeurs ont rejoint la communauté JavaScript en un an, plus que la population réunie des développeurs de Swift, Ruby ou Kotlin, entre autres. », selon le rapport.

Java se positionne 2ème au classement car ce langage est utilisé pour le développement Mobile, Cloud, Desktop et IoT, tandis que Python reste utilisé par 7 millions de développeurs pour des projets Machine Learning et IoT.

Quelle évolution pour les langages de programmation en 2019 ? - Graphique

* L’enquête a été menée entre mai et juin 2018 auprès de 20 500 développeurs de 167 pays par Developer Economics, programme de recherche sur les aspects économiques des développeurs.

Sur le sujet

« En aucun cas, il ne faut assimiler le RGPD à la sécurité ou à une véritable protection du système d’information. »
« Le temps de réaction d’ActivePivot permet d’accélérer la prise de décision »
5 questions à Mathieu, développeur Java & ActivePivot
Devoxx 2017 : Retour d’expérience d’un NOVENCIEN