Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

DevOps : better, faster, together !

À l’heure où le Cloud et les applications sont devenus des piliers de la transformation numérique, le DevOps accélère à la fois la prise de décision des équipes IT et la satisfaction des utilisateurs. Considéré comme un état d’esprit, le DevOps inspire de plus en plus les organisations et elles sont nombreuses à vouloir implémenter de nouveaux outils et méthodes agiles. Fabrice est à la fois Dev et Ops. Tech lead chez NOVENCIA, il encourage au quotidien la collaboration au sein des équipes. Son hobby : les développements rapides et incrémentiels. Entretien en vidéo.

Quels sont les bénéfices pour une équipe d’avoir un DevOps ?

« Automatisation, reproductibilité et rapidité », un triptyque au coeur du DevOps. D’après le rapport « 2018 State of DevOps » les organisations recherchent désormais la performance de livraison de logiciel. Développer et livrer rapidement, c’est la possibilité d’expérimenter de nouveaux moyens de fidélisation des utilisateurs et de pivoter si nécessaire. Grand gagnant ? Les équipes.

Au quotidien, quels sont les challenges ?

Implémenter de nouveaux outils et de nouvelles méthodes, c’est aussi une question de culture mais surtout de taille et de maturité des équipes en place ! En fonction de ces deux déterminants on est soit un peu plus Dev soit un peu plus Ops ! Mais le plus grand challenge, c’est de s’assurer que ce qui est produit va toujours pouvoir s’insérer dans le système d’information.

Quelles qualités sont nécessaires pour être un bon DevOps ?

Mettre en place du continuous delivery n’est pas une mince affaire ! Cela demande notamment un haut niveau de technicité mais aussi des qualités d’écoute, de dialogue. Sur le terrain, le DevOps est physiquement à côté de ses équipes, les accompagne.

Sur le sujet

Quand la société devient une « affaire d’entreprise »
L’injonction d’innovation ne doit pas nous faire oublier la notion de progrès !
Guerre des talents : comment gagner la bataille ?
« Mon challenge a été de réussir mon immersion dans un nouveau milieu où les codes sont différents. »