header article

Voyager responsable : comment agir ?

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Voyager responsable : comment agir ?

Impacts du tourisme sur la planète  

Le ciel nous en fait voir de toutes les couleurs, coucher de soleil, lever de soleil, pluie d’étoiles… Malheureusement, l’avion a tendance à assombrir cette vue du ciel qui en juillet 2019 a atteint un record journalier de 230 409 vols. 

Petit rappel : un vol aller-retour Paris/New York pour 1 personne (12 000km) est équivalent à la consommation annuelle en chauffage d’un petit appartement. 

Le tourisme représente 8% des émissions de gaz à effet de serre mondial. Dans cette part, les ¾ des émissions sont dues au transport. 

En effet, il affecte la planète par différents impacts négatifs. On peut retrouver la surconsommation des ressources naturelles, la pollution de l’air ou encore une destruction de la biodiversité et des écosystèmes.  
Il s’est développé considérablement dans les années 80. En 1950, il y avait 25 000 touristes, puis 278 000 en 1980 et désormais en 2019, 1 500 000 !!  

Si on en est arrivé là, ce n’est pas par hasard. On peut désormais trouver des vols pour moins de 20 euros. En effet, ce phénomène est dû au développement des compagnies low cost, la baisse du coût du kérosène ou encore l’apparition des offres promotionnelles sur internet.  

En parlant du Kérosène, il est important de savoir qu’il est le seul carburant fossile non taxé. C’est en 1944 que cela a été décidé. Lors de la convention de Chicago sur l’aviation civil. Alors que le monde est tourné vers l’expansion de la mondialisation, ne pas mettre de taxe sur le kérosène permet de favoriser les vols internationaux. En effet, l’absence de taxe permet d’obtenir un prix universel dans tous les pays, et grâce à cela les compagnies aériennes ne favorisent pas un pays plutôt qu’un autre.  

Se dépayser, mais en France

Lorsque l’on a connaissance de tous ces impacts, n’est-il pas mieux de se dépayser en France ? 😊

Tu souhaites partir en Finlande ? Le plateau des Milles Etangs est parfait pour toi. Ce plateau a été érigé il y a 12 000 ans par des glaciers. Il se trouve dans le nord-est de la France. Ce paysage époustouflant te fera oublier que tu es encore en France.   

Envie de partir en Australie ? Tu peux aller dans le sud de la France au lac de Salagou. C’est un lac artificiel crée en 1960 qui mélange des couleurs plus atypiques les unes que les autres, les ruffes rouges, le basalte noir et le ciel bleu. Des vacances comme en Australie assurée. 

5 Tips pour émettre le moins d’émissions possibles 

Selon l’organisation mondiale du tourisme, le tourisme durable est un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux, actuels et futurs, répondants aux besoins des visiteurs, des professionnels de l’environnement et des communautés d’accueil.  

#1 : Prendre le train plutôt que l’avion (le TGV est 40 fois moins polluant que l’avion) 

#2 : Partir dans les destinations qui nous donnent envie proche de chez nous (France ou Europe) 

#3 : On continue de trier ses déchets, acheter des légumes de saison, ne pas être à la maison ne signifie pas perdre ses bonnes habitudes.  

#4 : Si on est dans l’obligation de prendre l’avion, on privilégie de longs séjours et on évite les vols avec escales 

#5 : Quitte à partir autant prendre un logement encore plus écologique que notre maison (avec panneaux solaires, petit potager dans le jardin etc) 

Votre voyage écolo tout tracé 

Maintenant, vous avez toutes les cartes en main pour partir en voyage de manière responsable ! Chez Novencia, nous ne faisons pas les choses à moitié. Nous avons décidé de construire un séjour d’une semaine responsable. 

Alors, partons à Bordeaux en plein milieu du mois d’août.  

Pour cela, on privilégie le TGV plutôt que la voiture. Sur place, rendez-vous au Eklo hôtel (premier hôtel écologique de France). Il se situe dans l’éco quartier Bastide Niel sur la rive droite de la Garonne. L’établissement mise sur l’aspect convivial et le respect de l’environnement. Tout est fait pour que l’écologie soit au centre de la table :  

  • Panneaux solaires sur le toit 
  • Éclairage par ampoules LED 
  • Économiseurs d’électricité dans les chambres 
  • Aérateur d’eau dans les douches 
  • Petits réservoirs dans les WC 
  • Poubelles de tri à chaque étage 
  • Compost des déchets organiques

Pour ce qui est de la restauration, Eklo privilégie les circuits courts. En effet, un potager est également présent sur place 😉  

Pour les activités, rendez-vous dans l’éco système Darwin qui a entrepris la rénovation de bâtiments datant de 1850 pour y installer des entreprises et des associations qui s’engagent en faveur de l’environnement.  

Alors, vous êtes prêt(e) ? 👊

En savoir plus : pour découvrir d’autres articles sur la RSE, c’est par ici

En réagissant à cet article, vous nous permettez d'affiner les contenus que nous publions ici !

  • Useful (1)
  • Interesting (1)
  • Boring (1)
  • Awesome (0)
  • Sucks (0)

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager via

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Ces articles peuvent également vous intéresser